Gérer ses frais professionnels en portage salarial

par

Joséphine Depoitte

Gérer ses frais professionnels en portage salarial

En tant qu’indépendant, les frais professionnels peuvent être un vrai casse-tête. Pourtant en portage salarial, si la situation est clarifiée dès le départ avec votre client et votre société de portage, la gestion de vos frais est assez simple et modulable.

 

Pour rappel, si vous vous dirigez vers la création d’une structure juridique, le statut d’auto-entrepreneur ne permet pas la gestion de frais professionnels. Cependant, d’autres statuts juridiques ainsi que le portage salarial, le permettent.

Les différents types de frais professionnels en portage salarial :

 

  • Les frais professionnels que le client final peut vous rembourser

  • Les frais professionnels directement gérés par votre société de portage

Les frais professionnels remboursés par le client :

 

Le salarié porté peut se faire rembourser une partie de ses frais professionnels directement par son client final. Il s’agit ici, des frais engendrés directement par la mission en elle-même :

 

  • Frais de déplacement
  • Frais de transport
  • Frais d’hébergement ou de repas

Il est important de décider du remboursement de ces frais avant le début de la mission. Tout doit se faire en accord avec le client, et doit être négocié en amont du contrat pour l’y inscrire lors de sa rédaction.

 

Ces frais viennent en complément du salaire, et ne sont pas soumis aux cotisations sociales.

Pour les frais kilométriques, le salarié porté doit utiliser son propre véhicule et bénéficier d’une assurance spécifique ou d’une extension pour ses déplacements professionnels.

 

Les frais professionnels gérés directement par votre société de portage :

 

En ce qui concerne ces frais aussi appelés de “fonctionnement” vous avez le choix quant à leur gestion. Qu’il s’agisse de dépenses liées à l’achat de matériel informatique, abonnement de téléphone, internet, vous pouvez les déclarer comme des frais professionnels et seront remboursés, dans la limite de 15% de votre chiffre d’affaires.

 

Comme vos frais professionnels ne sont pas soumis aux charges sociales, soustraire vos frais professionnels de votre chiffre d’affaires permet d’augmenter votre salaire net. Néanmoins, votre salaire brut étant moins important, vous cotiserez moins pour votre retraite ou au chômage.

Exemple :

 

 

Nous avons également réalisé un tuto vidéo, où les frais professionnels sont expliqués à partir de la 21ème minute. PORTAGE SALARIAL : Bien comprendre son bulletin de paie

 

En bref, vous devez retenir qu’il est possible de moduler vos frais professionnels selon vos besoins. Si vous souhaitez augmenter votre salaire net, alors il sera préférable de déclarer vos frais professionnels en dehors de votre chiffre d’affaires. Si vous préférez cotiser un maximum pour votre retraite, alors ne déclarez pas vos frais professionnels.

 

Dans tous les cas, discutez-en avec votre société de portage qui saura vous conseiller au mieux selon votre situation.

Joséphine Depoitte

par Joséphine Depoitte